Logo Panoramic Tour

Champillon

Crus et cépages

Le cru, qui correspond à une commune viticole, est la combinaison particulière d’un cépage, d’un terroir et d’un climat. En Champagne, il existe 319 crus. Les cépages champenois ont des caractères propres qui évoluent et s’expriment différemment selon les terroirs. Ce sont les proportions de l’assemblage des vins qui feront les différences : cépages, terroirs, années…

Par exemple, le caractère d’un vin est toujours accentué dans le cas d’un assemblage où l’on ne trouve qu’un seul cépage :

  • un blanc de blancs n’assemble que des raisins blancs, du chardonnay le plus souvent
  • un blanc de noirs assemble uniquement les raisins noirs du pinot noir et/ou du meunier
  • le rosé, original par sa couleur et son caractère corsé, s’élabore par macération de raisins noirs ou par l’apport de vin rouge tranquille de Champagne

 

[Source : CIVC]

Du mythe à l’appellation

Tout d’abord, c’est l’originalité du terroir qui confère aux vins une typicité exclusive ; puis, l’ingéniosité des Champenois qui surent choisir et maîtriser l’effervescence ; enfin, le talent dont ils firent preuve pour développer sa renommée mondiale et son statut élitiste.

Certains moines cellériers, comme le célèbre Dom Pierre Pérignon de l’abbaye d’Hautvillers, transformèrent l’assemblage en un savoir-faire précis. Ils sélectionnèrent les raisins de provenances différentes pour obtenir des vins mieux équilibrés.

Plus tard, les maisons de Champagne assemblèrent les vins issus de cépages, de crus et même d’années différentes dans le but de tirer parti de la diversité du terroir champenois et d’obtenir un résultat supérieur à la somme des qualités de chaque vin.

L’assemblage des vins permet de créer des champagnes plus harmonieux et surtout de produire des vins typés, de goût et de qualité suivis.

[Source : CIVC]